santé fêtes

Si l’on attend les fêtes de fin d’année avec impatience, on les aborde souvent épuisés ! Il faut dire qu’entre le froid, la grisaille, l’arrivée des virus hivernaux, les dossiers à boucler et le marathon des courses de Noël, il y a de quoi être sur les rotules le 24 décembre !
Mais ce n’est pas une fatalité et quelques astuces simples vous permettront d’être en pleine forme le jour J !

Bougez pour booster votre organisme

On a souvent du mal à se motiver à bouger lorsque l’on est fatigué. C’est pourtant une excellente manière de faire le plein d’énergie ! Trois semaines avant les fêtes, vous mettre de manière brusque à une nouvelle activité physique serait contre-productif… En revanche, changez légèrement vos habitudes. Pourquoi ne pas essayer la marche rapide pour combattre la fatigue ? Elle est parfaite pour renforcer le système cardio-vasculaire et, pratiquée régulièrement, elle aide aussi à perdre du poids. N’hésitez pas à tester sur tapis pour rester à l’abris du froid ! Toutes les activités “cardio” (vélo, elliptique, natation, etc.) vous permettront de faire le plein d’endorphines et retrouver votre énergie et également de renforcer votre immunité. Petit bonus de l’activité physique avant les fêtes : plus vous bougez, plus vous augmentez votre métabolisme et mieux votre corps saura faire face à vos excès alimentaires durant les fêtes.

Rechargez vos batteries

Entre la fatigue qui s’est accumulée toute l’année et le programme chargé des courses de fin d’année, on est déjà épuisés. Et, c’est pile au moment où l’on ressent une baisse d’énergie qu’il faut être en forme pour veiller tard. Et il est bien sûr hors de question de passer les réveillons de Noël et de la Saint Sylvestre “au radar”. C’est donc le bon moment de prendre les devant et de basculer en mode récupération : assurez-vous de dormir 7 à 8 heures par nuit et efforcez-vous d’aller vous coucher plus tôt.

Le petit plus ? Faites la sieste ! Pas besoin de dormir des heures pour retrouver votre énergie. Au contraire, privilégiez les courtes siestes : 20 à 30 minutes, c’est la durée idéale si on ressent un coup de mou en début d’après-midi pour se régénérer. On peut aussi pratiquer la sieste flash de 5 minutes. Le simple fait de s’isoler et de fermer les yeux pendant un court laps de temps vous permettra de vous rebooster sans vous assommer.

Une autre bonne idée est de vous accorder un massage ressourçant : une heure “off” comme dans un cocon, rien de mieux pour vous débarrasser de ce stress qui vous épuise et reprendre des forces !

Ne faites pas de régime

Bien sûr, il est compréhensible de vouloir être au top dans sa petite robe de réveillon et de vouloir pour cela s’alléger de quelques kilos. Mais c’est une fausse bonne idée ! Tout simplement parce que votre organisme est intelligent, et de la même façon qu’il sait vous envoyer les bons signaux (faim et satiété) pour qu’on lui fournisse la dose de carburant dont il a besoin, il sait aussi adapter ses dépenses aux restrictions qu’on lui inflige trop brutalement ou trop longtemps. Ainsi, si vous lui coupez les vivres pendant plusieurs jours, il va devoir piocher dans ses réserves et vous perdrez du poids, mais parallèlement, au bout de quelques jours ou semaines, il adaptera progressivement ses dépenses à ce que vous lui fournissez en termes de calories (à savoir trop peu).
Concrètement: une femme brûle en moyenne 2000 calories par jour. Si elle se met au régime rapide spécial « robe du réveillon” à 1200 calories par jour, son corps ne brûlera plus que 1400 calories, dans le meilleur des cas, au bout de trois semaines, juste à point pour entamer le repas de Noël et ses 2000 calories de sucre, de gras et d’alcool.
Vous comprendrez bien que votre organisme, affamé mais aussi frustré et fatigué par les restrictions que vous lui aurez infligé, va se jeter sur ce repas gargantuesque et en stocker une grande partie. Est-ce bien sérieux ? Vous allez au final commencer l’année en pleine phase de yoyo et à la mi-janvier vous aurez sans doute même pris quelques kilos par rapport à votre poids de début décembre…

Vous pouvez en revanche soigner votre alimentation pour qu’elle vous apporte toute l’énergie et les nutriments dont vous avez besoin sans exploser la balance : favorisez les soupes, riches en fibres, minéraux, vitamines, rassasiantes et peu énergétiques, et misez tout sur les protéines maigres (volailles, filet de boeuf, poisson) pour rassasier à moindre coût calorique.
Ne supprimez pas les féculents, mais privilégiez ceux qui ont un index glycémique bas comme les légumineuses, le quinoa, le riz complet, et les pâtes al dente. Ils maintiendront votre glycémie stable pour éviter les coups de fatigue et fringales de sucre.
Pensez également aux “bonnes graisses” riches en oméga-3 : poissons gras, oléagineux, huiles de lin ou de colza, etc…
Vous pouvez opter pour un mode de vie “pré-tox” en évitant le sucre raffiné et en limitant les laitages ainsi qu’en remplaçant le café, les sodas et l’alcool par de l’eau minérale, des jus de légumes et des tisanes. Et bien sûr, n’oubliez pas de suivre nos conseils détox après les fêtes !

En un mot, pour être en forme avant les fêtes, il convient d’adopter une hygiène de vie basée sur la régularité, la mesure et le bien-être ! Écoutez-vous sans céder à la paresse ni à l’envie de dévorer tout le contenu du calendrier de l’Avent d’une seule traite !

(Visited 2 times, 1 visits today)
Vous connecter avec vos identifiants
Vous avez oublié vos informations ?